Norme Garde-Corps

Étant un élément de sécurité, le garde-corps met les propriétaires des bâtiments ainsi que leur entourage à l’abri des risques de chutes. Généralement conçut pour sécuriser les personnes, et en particulier les enfants, il permet aussi d’améliorer l'aspect extérieur des bâtiments. Il est important, voire même obligatoire dans certains cas, de l’installer sur les côtés d'un escalier ouvert. Vous pouvez également le placer sur le pourtour d'un palier, d'une toiture-terrasse, ou dans un autre endroit jugé dangereux. Plusieurs règles sont à respecter lors de l’installation d’un garde-corps. 

Les types de garde-corps 

La construction d’une balustrade implique que celle-ci ne puisse être escaladée facilement. L’autre objectif de son intégration est qu’un enfant ne puisse se glisser entre ses composants de barreaudage. Le choix d’une barrière de protection dépend de son utilisation. Un garde-corps de pallier par exemple est apprécié pour sa capacité de sécuriser un balcon. Le modèle rampant à son tour suit la volée d’un escalier. Les garde-corps pour terrasses ou toitures permettent de les sécuriser lors des opérations d'entretien ou de maintenance.

Les normes à respecter pour une installation de garde-corps 

Une déclaration des travaux doit être déposée à la mairie avant l’intégration ou la rénovation d’un garde-corps. Plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Concernant la hauteur des chutes, si elle dépasse 1 mètre, l’installation de la barrière de protection est obligatoire. Autrement, vous pouvez choisir des obstacles de faible hauteur telle qu'un muret ou une jardinière. 

L’installation d’un garde-corps ne sera pas nécessaire si l'angle d'inclinaison est inférieur à 45° en cas de pente. La surface qui permet de poser les pieds sous le garde-corps en équilibre parfait doit être située à moins de 0,45 m au-dessus du niveau de circulation. Ainsi, les enfants ne pourront pas s'en servir comme une échelle. Au cas où un accident survient, la responsabilité de la chute sera imputée à la personne ayant installé le garde-corps.

Optimiser la fonction protectrice d’une fenêtre

Une chute survient toujours par maladresse. Une personne peut en être victime en trébuchant, en essayant d’attraper quelque chose, etc. Les enfants sont souvent exposés à ces dangers, surtout en présence des fenêtres placées en hauteur. Ainsi, les règles imposent aux propriétaires de bâtiments de faire installer une barre d'appui et un élément de protection s'élevant au moins jusqu'à un mètre du plancher. Cette règle s’applique aux fenêtres dont les parties basses se trouvent à moins de 0,90 mètre du plancher.

Un garde-corps résistant aux pressions

Installer un garde-corps est une chose, choisir celui qui résiste aux charges horizontales et verticales en est une autre. Avant de choisir votre modèle, assurez-vous que celui-ci ait une résistance structurelle minutieusement calculée par un ingénieur. Des documents signés par ce dernier, et attestés de la résistance aux charges prévues au Code national du bâtiment (CNB) vous seront ensuite fournis. Des dessins détaillant les méthodes d'installation et une description des matériaux doivent être inclus dans les documents.